Kategorien

Suche

Carnets 14-18 - Quatre histoires de France et d'Allemagne

Carnets 14-18 - Quatre histoires de France et d'Allemagne

Carnets 14-18 – Quatre histoires de France et d’Allemagne raconte le quotidien de René Lucien, Nessi et Walter, deux jeunes Français et deux jeunes Allemands qui vivent cette Première Guerre mondiale, au front, à l’arrière ou dans les villages à proximité immédiate de la ligne de feu.

Mehr Infos


20,00 € inkl. MwSt.

Préface

Le centenaire de la Première Guerre mondiale suscite un indéniable intérêt du public dans les pays autrefois belligérants, y compris en Allemagne où la mémoire de ce conflit était pourtant jusqu’ici comme recouverte par celle de la catastrophe de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah. Cet intérêt se traduit notamment par une floraison de projets commémoratifs, pédagogiques, artistiques, culturels et historiques de toutes natures ; expositions, publications, films, programmations cultuelles permettent aux populations de renouer avec leur propre passé pour se le réapproprier, mieux le comprendre et l’appréhender. Après tout, la guerre de 1914-1918 fut une « Grande Guerre » comme on l’a qualifia alors, une guerre totale, qui, d’une manière ou d’une autre, toucha l’ensemble des populations des pays impliqués, comme le montre d’ailleurs Carnets 14-18 – Quatre histoires de France et d’Allemagne, à travers ses quatre protagonistes qui vivent la guerre au front, à l’arrière ou dans les villages à proximité immédiate de la ligne de feu.

 

L’ouvrage que vous tenez entre vos mains s’inscrit donc pleinement dans ce vaste mouvement commémoratif mais s’en distingue par son originalité. Il se singularise d’abord par son caractère d’emblée et totalement franco-allemand. Le centenaire a en effet montré que malgré les efforts louables pour penser la guerre de 1914-1918 de manière globale et transnationale, celle-ci reste très largement commémorée dans un cadre national. Or, par ses auteurs, par le choix des protagonistes et par sa publication conjointe dans les deux langues, cet album tranche nettement avec l’approche dominante en cette année du centenaire et prend le parti de nous proposer des regards croisés français et allemands sur 1914-1918.

 

Ce projet a aussi fait le choix courageux de mêler pédagogie, recherche historique et création artistique dans un équilibre respectueux de toutes ces dimensions. Il se propose en effet de transcrire en bande dessinée les carnets de guerre ou journaux intimes authentiques de deux jeunes Allemands et deux jeunes Français qui vécurent la guerre entre 1914 et 1918. Ces documents choisis avec beaucoup de pertinence nous rappellent que c’est d’abord et avant tout la jeunesse européenne qui eut à subir de plein fouet la guerre dans ce qu’elle avait de pire.

 

Par-delà la singularité propre à chacune de ces destinées, ces récits de vie nous montrent à quel point l’existence de ces quatre jeunes Allemands et Français a été transformée par la Grande Guerre. Ils sont confrontés à la longue attente de la fin de la guerre, à la hantise de la mort, pour certains à la violence de guerre la plus extrême sur le champ de bataille, pour d’autres aux privations, aux deuils, à la honte et à l’angoisse de la défaite. Mais, sans aucun manichéisme, Carnets 14-18 – Quatre histoires de France et d’Allemagne, nous montre aussi que Walter, René, Nessi et Lucien sont aussi devenus de bon gré des acteurs de leur guerre. Ils la subissent certes, mais, chacun à leur manière, ils « font » la guerre. Acteurs, ils en sont aussi les témoins. Bien conscients de vivre là un événement qui bouleverse leur époque et les transforme eux-mêmes, ils firent le choix de jeter sur le papier les réflexions que leur dictait leur expérience de la guerre. Leurs journaux intimes et mémoires, adaptés en bandes dessinées par Alexander Hogh (scénario) et par Jörg Mailliet (dessin) avec beaucoup de finesse et de respect à l’égard des sources historiques nous montrent une humanité blessée, traumatisée, transformée par la guerre, mais aussi assoiffée de vie. C’est là sans doute une des vertus de la bande dessinée que de placer le regard du lecteur au niveau des protagonistes en leur donnant vie. De cette manière, Carnets 14-18 – Quatre histoires de France et d’Allemagne ne nous aide pas seulement à comprendre la guerre mais aussi l’après-guerre et, au-delà, notre époque.

 

Nicolas Beaupré, maître de conférences en histoire (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, membre de l’Institut universitaire de France et du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre (Péronne).

 

Gerd Krumeich, professeur (ém), de l’Université Heinrich Heine de Düsseldorf, vice-président du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre (Péronne).

Warenkorb  

Keine Produkte

Versand 0,00 € (Versandkostenfrei ab 20 €)
Gesamt 0,00 €

Warenkorb Bestellen

PayPal